Séjour à Tokyo d’une maman, avec enfants

Article traduit de l’anglais par Prestigious. Voir l’article original en anglais par Angie Davis.

Arrivée au Japon au début de ma vingtaine comme première étape d’un tour du monde, je suis tombée amoureuse de ce pays et j’y suis restée pendant une décennie. Aujourd’hui mère de deux enfants métis japonais, ce pays est toujours l’un de mes endroits préférés pour voyager en famille.

Considérée comme l’une des villes les plus sûres au monde, la réputation de Tokyo fait qu’elle est  l’une des meilleures destinations pour les familles, offrant de quoi satisfaire tous les goûts. Que vous ne disposiez que de quelques jours ou d’une semaine, vous ne vous ennuierez jamais à Tokyo.

Voici mes conseils d’initiée pour un séjour en famille inoubliable à Tokyo !

Découvrez la sélection de propriétés de luxe à Tokyo par Prestigious :

Shibuya et Harajuku

Vibrante, diversifiée et pleine d’énergie, Tokyo est aussi exaltante qu’épuisante. Assurez-vous de réserver votre hébergement à l’avance et de planifier vos activités selon un accès facile aux moyens de transport. Shibuya et Harajuku sont d’excellents points de départ pour visiter le sanctuaire Meiji Jingu, le parc Yoyogi, les célèbres rues commerçantes Takeshita Dori et les collines voisines d’Omotesando, ainsi que le célèbre carrefour de Shibuya Crossing présenté dans le blockbuster hollywoodien Lost in Translation, juste à côté de la sortie Hachiko de la Gare de Shibuya.

À côté du sanctuaire Meiji Jingu, Tokyo

Vous pouvez passer une journée entière à vous promener dans ces deux districts. Évitez les foules en y allant en milieu de semaine, mais si vous êtes pressé de voir des filles déguisées en cosplay à l’extérieur de la station Yoyogi, alors allez-y le dimanche. Mes enfants ont particulièrement apprécié les danseurs de country à l’entrée du parc Yoyogi, et une visite au magasin de jouets Kiddy Land à Omotesando est incontournable – ses multiples étages regorgent de jouets et de tous les célèbres personnages japonais.

Omotesando

Tokyo Disneyland et Disney Sea

En bordure de la baie de Tokyo, les deux parcs à thème offrent un monde de divertissement pour les enfants et pour chaque adulte qui retombe en enfance. Vous pouvez vous attendre à voir des personnages emblématiques comme Mickey et Minnie, Buzz L’Éclair et toute la bande de Monstres & Compagnie, ainsi que des événements saisonniers, des défilés quotidiens et des feux d’artifice en soirée.

Le pass express de Disney est votre meilleur ami pour la visite de ces deux parks. Les enfants et moi ne sommes pas aussi patients que les Japonais. Plutôt que de faire la queue pendant des heures, nous avons profité pleinement du système du pass express qui nous permettait de garder notre place dans les manèges et de revenir au moment opportun.

Remarque : vous ne pouvez prendre qu’un seul pass express à la fois. Pendant les périodes de pointe comme les vacances scolaires, l’Obon japonais ou la Golden Week, il se peut que vous attendiez jusqu’à la soirée pour retourner à un circuit où vous vous êtes enregistré peu de temps après l’ouverture du parc.

Prévoyez une journée complète pour chaque parc et réservez vos billets à l’avance pour gagner du temps dans la file d’attente. Les Japonais sont des fanatiques de Disney, donc attendez-vous à des hordes d’adolescentes polies et à de longues files d’attente sans agression.

 

Conseils pour les visiteurs ayant des enfants :

  • Apportez suffisamment d’eau, de crème solaire et de vêtements appropriés car le temps d’attente peut vous amener à faire la queue pendant plus d’une heure ;
  • Les jeunes enfants peuvent être agités lorsqu’ils attendent dans les files d’attente. Assurez-vous donc de leur laisser le temps de dépenser leur énergie lorsqu’ils entrent dans le parc avant de faire la queue – bloquer votre premier pass express à votre arrivée est un excellent moyen de commencer ;
  • Disney Sea vend de l’alcool, mais pas Disneyland ;
  • Apportez votre propre poussette ou attendez-vous à payer plus de 15 $ pour louer une poussette Disney pour la journée.

https://www.tokyodisneyresort.jp

Miraikan

Le Miraikan de Tokyo, qui se traduit par « la salle du futur », propose des expériences sur l’avenir de la science et de la technologie. C’est l’un de mes endroits préférés pour emmener les enfants.

Parmi ses activités phares, citons le robot humanoïde ASIMO (11h, 13h, 14h et 16h) et l’androïde Otonaroid (11h30 le lundi et du mercredi au vendredi, de 11h30 à 14h30 le samedi et le dimanche). Le théâtre / planétarium Gaia Dome a une option audio en anglais et est très populaire : réservez en ligne une semaine à l’avance. Une application multilingue pour smartphone propose aussi un jeu hors de la visite.

http://www.miraikan.jst.go.jp/en/

Senso-ji

Le temple Senso-ji a été bâti en l’honneur de Kannon (la déesse bouddhiste de la miséricorde). La légende raconte que deux pêcheurs recueillirent sa statue en 628 après JC. Senso-ji est une icône de la ville et son temple est le plus populaire. Il est intéressant de noter que la structure du temple remonte à 1958 et est impressionnante sur le plan visuel, à commencer par l’entrée Kaminari-mon (Porte du Tonnerre) remarquablement rouge. Cet endroit est idéal pour acheter une gamme de souvenirs allant des chaussettes aux épées de samouraï, en passant par les sets de thé et les kimonos d’été dans la rue adjacente Nakamise-dōri.

Nous passons toujours dans les environs d’Asakusa ; c’est notre coin préféré pour aller manger : on y trouve des restaurants Izakaya, des pub japonais, des restaurants de ramen, (nouilles) et des repas rapides comme des boulettes de riz onigiri. Si vous avez des enfants difficiles comme les miens, vous trouverez toujours de quoi les satisfaire à Tokyo. Les pâtisseries d’inspiration française proposent tout ce qu’il faut : petits pains anpan (fourrés à la pâte de haricots rouges – délicieux !), croissants au chocolat etautre gâteaux roulés. Pour les plus audacieux, il y a des bols de nouilles, bols de riz, soupe miso et bien sûr des sushis.

Thé vert

TOP 5 des restaurants pour les végétariens et vegan

Tokyo a aussi été touché par le mouvement mondial vegan et de nombreuses adresses pour végétarien et vegans ont ouvert. Mes cinq préférées sont :

1. Nagi Shokudo, pour des plats vegan à la japonaise. Shibuya, 81 3-3461-3280

2. Ripple, sans conteste les meilleurs burgers vegan de Tokyo. Shibuya, http://ain-soph.jp/ripple/

3. Veganic, pour une expérience culinaire holistique. Roppongi, http://25.veganic.jp

4. T’s Tan Tan, pour des ramen vegan et bien plus encore, situé à la station de Tokyo. http://ts-restaurant.jp/about/tantan/

5. Bon Restaurant, pour une cuisine japonaise traditionnelle raffinée. Taito, http://www.fuchabon.co.jp/english/english.html

Onsen japonais (sources chaudes)

La culture du bain au Japon est peut-être ce qui me manque le plus. Les sources chaudes volcaniques sont omniprésentes et les bains publics traditionnels sont à ne rater à aucune visite au Japon. La ville de Tokyo est parsemée de ce que les habitants appellent le sentou, qui sont des bains publics accessibles seulement pour quelques dollars, certains étant ouverts toute la nuit. Vous pouvez également trouver quelques grands centres de sources thermales dans la ville, bien que je préfère personnellement le sentou pittoresque, souvent délabré, niché dans des ruelles de la ville. N’hésitez pas à demander au préposé de la billetterie de la gare où vous pouvez trouver le bain public le plus proche. De plus, de nombreux blogs en ligne proposent les meilleurs endroits pour se baigner en public, ainsi que tous les conseils importants relatifs au protocole à respecter.

Les 5 mots japonais à retenir :

  1. Sumimasen – excusez-moi / pardon
  2. Arigatou gozaimasu – merci beaucoup
  3. Kudasai / onegaishimasu – s’il vous plait
  4. Konnichiwa – bonjour
  5. Tanoshii – super !

Accès :

La plupart des vols internationaux arrivent à l’aéroport de Narita, situé à l’extérieur du centre-ville, dans la préfecture voisine de Chiba. L’accès à Tokyo est facile via le train Narita Express au départ du sous-sol de l’aéroport. Vous pouvez également prendre la navette aéroport Keisei pour environ 10 $ depuis l’aéroport jusqu’à la gare de Tokyo http://www.keiseibus.co.jp/inbound/tokyoshuttle/en/

Le Japon possède l’un des meilleurs réseaux Internet au monde. Il est préférable de réserver à l’avance un Pocket WiFi (WiFi de poche) et la location de téléphones mobiles est une bien meilleure alternative aux cartes SIM prépayées ; trouvez en ligne les meilleures offres du marché et prenez des dispositions pour que tous vos appareils soient pré-chargés à l’aéroport et prêts à l’emploi.

JR Railways propose un pass de train Tokyo-Wide qui permet de réaliser d’importantes économies sur le réseau ferroviaire le plus efficace au monde. Si vous envisagez de voyager en dehors de Tokyo, achetez un Japan Rail Pass pour un nombre illimité de voyages dans les trains JR et sélectionnez le Shinkansen (train à grande vitesse) avant de quitter votre domicile. http://www.japanrailpass.net/en/


Angie Davis est une entrepreneuse et nomade digitale qui voyage en famille. Après une décennie dans le journalisme de voyage et de lifestyle, notamment dans les domaines de la rédaction et de la production de Yahoo!’s Travel et d’Australia, la carrière créative d’Angie est bien remplie comprenant deux documentaires de voyage, du contenu de marketing, de la production, de l’écriture et plus récemment, des expériences immersives dans la technologie et le monde futur. En 2016, Angie a vendu tous ses biens pour voyager à temps plein avec sa petite famille, afin d’être continuellement inspirée et engagée auprès des individus, des communautés et de l’environnement naturel dans le monde entier. Angie est en train d’écrire son premier livre, relatant les voyages récents de sa famille à travers l’Asie avec (presque) aucun avion ni plastique.
Instagram : @theaniccaway
Twitter : @angiedavisfilms

Laisser un commentaire